Document sans titre

 

Commentaires: Aucun voyage dans le southwest ne saurait être complet sans la visite d’une ghost town et dans cette catégorie Bodie (du nom de Watherman S Body qui trouva de l’or en 1859) est la ville fantôme la plus étendue et la mieux conservée bien que 90% de la ville ait été détruit par deux incendies en 1892 et 1932. En arpentant les rues de la ville, on a du mal à croire qu’en 1879 la ville comptait 8500 personnes (2ème ville de Californie après San Francisco) et plus de 2000 édifices dont 60 saloons. Après une dure journée de travail dans la profondeur des mines, les travailleurs avaient et effet bien besoin de se relaxer dans les lieus de relaxation et de débauche de la ville. A cette époque l’endroit avait une réputation de ville sans loi ( ‘badman’ from Bodie) et fusillades, attaques à main armée et batailles de rues étaient fréquentes. Ceci allié aux conditions de travail et à la rudesse du climat ne faisait pas de Bodie l’Eldorado annoncé. La ville est d’ailleurs à l’origine d’une phrase qui fera le tour du Southwest : ‘Goodbye God, I’m going to Bodie’. Dès 1881, la ville s’engagea sur la voie du déclin (faillite des compagnies minières et départ de nombreux habitants vers des cieux meilleurs) et en 1886 la ville ne comptait plus que 1500 habitants. Dans les années 1890 l’usage de l’électricité, énergie bon marché relança l’activité minière de manière transitoire. L’incendie de 1932 détruisit 90% de la ville. C’en était fini de Bodie et la ville devint une ville fantôme dans les années 1940’s

Conseils: Effectuer la visite du site à l'ouverture le matin et combiner la visite de Bodie avec celle de Mono Lake situé à 45 minutes de route

Situation: A environ 45 minutes de route de Lee Vining situé à la sortie Est de Yosemite

Intérêt:

Durée à consacrer:

2h minimum

Commodités:

Logement: oui (Lee Vining ou Bridgeport)

Restauration: oui (Lee Vining ou Bridgeport)